menu 2

gfMes dernières chroniques

mardi 1 juillet 2014

Dans la chaleur de la nuit - Tome 1 de Belinda Bornsmith


http://fr.calameo.com/read/0002226181d5d383fd7a2

 Puis, avant que Lacey ne puisse réagir, Nick agrippa son poignet, tira d’un coup sec et elle se retrouva assise sur ses genoux. Ses protestations s’étouffèrent dans sa gorge lorsque ses mains larges, légèrement rugueuses, la saisirent par les hanches et la soulevèrent aussi facilement qu’une plume pour l’installer à califourchon sur ses cuisses, nez à nez. Offusquée, el e ouvrit la bouche avant que ses yeux ne plongent dans les plus beaux iris existants sur cette terre.

  Cliquez sur la couverture pour lire les premières pages du livre.








Le résumé :
En quelques minutes, la vie de Lacey bascule dès sa première rencontre avec Nick. Un être différent et terriblement dangereux.
Et pourtant...
Sombre, mystérieux et sexy, il éveille en elle un désir brûlant et des sentiments violents.
Emportée par une passion intense, la jeune femme se sent prête à franchir toutes les limites pour cet inconnu.
Mais dans une ville sur laquelle plane un terrible danger,
Elle ignore tout de lui...
Elle ignore que Nick est un vampire

L'avis :
Premier livre que j'ai lui de Belinda Bornsmith et tout de suite, j'ai accroché. Je le conseille pour les amateurs de Bit-lit et d'érotisme.


L'extrait :
- Elle est sur scène...
Nick, assis derrière le volant, jeta un bref coup d’œil au cadran
- Okay, espérons que notre plan fonctionne ce soir. Reste à proximité de la scène.
- Il va baver sur elle, dit Jason confiant, confortablement installé sur le siège passager du SUV.
- Je confirme, s’éleva de nouveau la voix dans l’habitacle. Elle est... waouh... l’humain bave littéralement, la langue
pendante... et elle est toujours habillée... euh désolé Nick.
- C’est une dure à cuire, casse-pieds parfois, mais il faut avouer qu’elle ferait damner un saint, continua Jason.
- Jason... gronda Nick, lui lançant un regard oblique.
Le vampire leva les mains d’un air innocent.
- Oui, je sais que tu la considères comme ta sœur. Elle réussira,
j'en suis certain, el e attire le sexe masculin comme du miel, à
cent lieues à la ronde. A Chicago, j’ai cru comprendre que Caleb ètait intervenu plusieurs fois entre des mâles qui lui courraient
après... et...
- Tu vas nous seriner longtemps ! jeta Vince subitement d’une
voix sifflante.
Ce coup d’éclat soudain surprit royalement Nick et Jason. Nick tourna la tête lentement vers le siège arrière. Il distingua dans la semi-pénombre l’angle volontaire de la mâchoire crispée du vampire et sentit sa fureur.
Vince était à deux doigts de perdre son calme. Un comportement inhabituel et surprenant !
Ce dernier ne perdait jamais son sang froid. Jamais !
De tous les êtres qu’il avait rencontrés dans sa vie, jamais il n’avait vu un tel contrôle.
Un iceberg ou une machine aux dires de certains. Cette absence d’émotions et d’états d’âme se révélait plus complexe que cela. Nick le savait pertinemment. C’est pourquoi, depuis leur rencontre, il avait toujours respecté la vie privée de son ami son passé avant sa venue à New-Port.
- Ca va mec ? demanda-t-il prudemment.
- Ca va, jeta Vince, excédé.
Jason se pencha légèrement.
- Besoin d’action ?
- Besoin que tu la boucles un peu !
Ouh... deuxième éclat...
Là, cela devenait carrément étrange. On nageait véritablement dans la quatrième dimension. Vince conservait toujours un visage distant avec ses congénères,, son regard glacial en
dissuadait plus d’un de tenter de fraterniser, sa voix aiguisée, parfois tranchante, en impressionnait plus d’un également. Jamais ses yeux ne scintillaient de colère, jamais sa voix ne vibrait de rage, comme à cette minute. Soudain le vampire étouffa un juron.
- Je vais surveiller le coin ! Sa voix cisailla l’air puis il sortit brusquement. La porte claqua violemment. Très violemment.