menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 17 juillet 2014

Fast Track, Tome 3 : Carrément dingue de toi - Erin McCarthy

 


Quand le visage de Suzanne se mettait à ressembler à celui de la gamine de L’Exorciste juste avant qu’un flot de liquide vert jaillisse de sa bouche, Ryder savait qu’elle était en colère après lui. Or le visage de Suzanne venait justement d’adopter cette expression, et même si, depuis six ans qu’il la connaissait, Ryder ne l’avait encore jamais vue vomir de la purée de pois cassés, il se méfiait – on ne sait jamais.


 



Le résumé:
Replonger dans l'univers du stock-car et croiser son ex à l'occasion du mariage d'une cliente ? Il n'y a pas de quoi faire tout un foin, se dit Suzanne. En réalité, revoir Ryder n'aurait rien d'insurmontable si une lettre du tribunal n'était arrivée pour lui annoncer qu'ils sont toujours mariés. Malgré deux ans de séparation, le divorce n'a jamais été effectif. A cause d'une négligence de Ryder, bien sûr. Il va la rendre dingue! Ou ne serait-il pas plus juste de dire qu'elle est toujours dingue de lui ? Car en matière de pilotage comme en matière de sexe, Ryder a toujours eu l'âme d'un champion...

L'extrait :
- On est là pour s'amuser, ajouta-t-il, pressentant qu'il était sur le point de lui avouer la vérité, là, en plein casino. On est amoureux et on s'éclate à Vegas. Tu sais ce qu'on devrait faire avec ces trois mille dollars ? On devrait se remarier !
Suzanne se raidit, recula et lui jeta un regard noir.
- Ce n'est pas drôle, Ryder.
- C'est très sérieux.
- Comment peux-tu dire une chose pareille ?
Oh! oh. Suzanne s'énervait et, comme d'habitude, Ryder ne comprenait pas ce qu'il l'avait mise en colère.
- Je dis ça pour que tu te détendes, pour que tu ne te tracasses pas au sujet de cet argent et que tu profites de ce week-end avec moi. Tu ne comprends pas que c'est ça qui compte, qu'on soit ensemble ? Qu'on soit vraiment ensemble.
Oh mon Dieu, elle avait les larmes aux yeux.
( ... )
- C'est cruel et stupide de dire ça. On n'a jamais été des amoureux qui s'éclatent à Vegas. Pas même pendant notre lune de miel. Et tu ne peux pas avoir envie de te marier avec moi.
( ... )
- Ce sont deux problèmes différents, Suzanne. Et d'un, si je dis que j'ai envie de me remarier avec toi, c'est que je le pense vraiment... et je t'interdis de me contredire ! Et de deux, j'étais fou amoureux de toi pendant notre lune de miel. Je ne sais pas si tu l'étais, mais je croyais que tu avais été heureuse, toi aussi.
- J'étais heureuse, Ryder. Mais j'avais surtout peur. J'étais terrifiée à l'idée que tu m'aies épousée parce que j'étais enceinte et seulement pour ça. Terrifiée à l'idée qu'on s'éloigne progressivement l'un de l'autre, qu'on finisse par divorcer et que tu me brises le cœur. Et c'est exactement ce qui s'est passé !
- C'est toi qui est partie ! explosa-t-il ( ... ). Ce n'est pas moi qui ai demandé le divorce ! Et je ne me suis pas marié avec toi parce que tu étais enceinte ! Je t'ai épousé plus tôt que prévu car tu étais enceinte, mais j'ai su dès le premier jour que je me marierais avec toi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires