menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 17 juillet 2014

Hell's Eight, Tome 2 : Initiation - Sarah McCarty

-Si j'avais su que votre cheval n'était pas en état de vous porter, je l'aurais abattu.
Isabella poussa un cri horrifié.
-Vous n'auriez pas tué Petit Pois sucré? Malheur, elle ajoutait l'insulte au handicap.
-Vous avez appelé cette pauvre bête " Petit Pois sucré" ?
Elle redressa e menton et caressa l'épaule de son cheval.
-ça lui a comme un gant. Il est très doux.
-Evitez de prononcer son nom devant ses congénères ou il risque de mourir pour de bon - de honte.







Le résumé:
Alors qu'elle a quitté ses terres et sa famille pour échapper au terrible bandit auquel on veut la marier de force, Bella est arrêtée dans sa fuite par un cavalier solitaire, Sam McGregor. Un homme implacable qu'elle connaît de réputation : un tireur infaillible au sens de l'honneur exacerbé, certes, mais aussi un grand amateur de femmes connu pour être un amant extraordinaire. D'où son trouble lorsqu'il décide, malgré ses protestations, de rester auprès d'elle afin de la protéger des nombreux périls qui la guettent. Un trouble qui ne fera qu'augmenter au fil des jours, et surtout des nuits. Car cet homme terriblement viril éveille en elle d'étranges sensations, des envies sensuelles et pressantes, venues du fond des âges, contre lesquelles elle ne peut absolument pas lutter. Alors, mue par le désir irrépressible de devenir une femme entre ses bras, elle finit par le supplier de lui enseigner les secrets du plaisir...




L'extrait :
Sam tapota la cendre de sa cigarette et leva les yeux vers la fenêtre de Bella. A travers les voilages, il l'aperçut qui discutait avec Sally Mae. Une scène intime qui fit naître en lui un douloureux désir de permanence.
-A condition que je réussisse à la garder en vie jusque là.
-Si tu as l'intention de la ramener avec toi à Hell's Eight, pourquoi prends-tu le risque de la conduire chez sa maman? J'ai entendu dire que sa mère était favorable à son union avec Tejala.
-Elle peut raconter ce qu'elle veut. Bella n'épousera jamais cette pourriture.
Tucker haussa ses larges épaules.
-Bien sûr, il est possible qu'une fois Tejala éliminé, une créature aussi ravissante que Bella refuse d'épouser un vaurien comme toi.
Sam tira une longue bouffée de sa cigarette.
-Je sais !
-Je plaisantais, idiot !
-Pas moi.
Tucker lui donna une petite bourrade.
-cette fille est folle de toi. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Elle te désire plus que tout au monde.
-C'est ce qu'elle croit. Mais quand le danger sera écarté et qu'elle se sera réconciliée avec sa mère, elle ne verra peut-être plus les choses de la même façon.
Tucker jura et envoya promener son mégot de cigarette d'une pichenette. Le bout incandescent rougeoya brièvement avant de toucher le sol.
-Tu veux cette fille, oui ou non?
-Oui.
-Alors pourquoi diable la mets-tu en situation d'avoir le choix?
-Parce que ce n'est que justice.
-On s'en fout que ce soit juste ou pas ! Elle te veut. Tu la veux. Attrape le bonheur pendant qu'il passe !
Sam lui lança un regard sardonique.
-Comme tu as attrapé Sally Mae?
Le visage de Tucker se ferma.
-C'est différent.
Sam sourit avec ironie. Il l'aurait parié.
-En quoi est-ce différent?
Tucker s'approcha du mégot qu'il avait jeté et l'écrasa sous le talon de a botte.
-Elle est blanche, je suis indien. Elle est quaker, je suis un flingueur. Nous sommes incompatibles.
Il se tourna vers Sam.
-Tandis que toi...
Il montra la fenêtre du premier.
-La seule chose qui se dresse entre vous, c'est ton stupide entêtement.
-Et une bonne dizaine d'années, grommela Sam.
Tucker secoua la tête.
-Parfois, tu es ton pire ennemi, Sam.
-Possible.
Il jeta sa cigarette et l'écrasa du bout de sa botte.
-Peut-être que je n'ai pas envie de me réveiller d'ici un an dans un lit vide, avec un paquet de regrets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires