menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 17 juillet 2014

Les Frères Malory, Tome 7 : Voleuse de coeur - Johanna Lindsey





  Pour aider un ami, Jeremy Malory a besoin des services d'un habile pickpocket. C'est dans une sordide taverne qu'il le trouvera, ou plutôt qu'il la trouvera. Car c'est une toute jeune voleuse, Danny, qui va bientôt devenir sa complice et sa protégée.










 

Le résumé:
Pour aider un ami, Jeremy Malory a besoin des services d'un habile pickpocket. C'est dans une sordide taverne qu'il le trouvera, ou plutôt qu'il la trouvera. Car c'est une toute jeune voleuse, Danny, qui va bientôt devenir sa complice et sa protégée. Elle le guide dans les bas-fonds de Londres. En échange, il lui apprend à se comporter en lady. Peu à peu, une irrésistible attirance naît entre eux. Mais, quand un inconnu tente d'assassiner Danny, celle-ci comprend qu'elle, l'enfant trouvée, doit avant tout élucider le secret de sa naissance si elle veut avoir une chance de vivre pleinement son amour.




L'extrait :
"Trop fâchée pour frapper, elle entra en trombe dans sa chambre et le trouva réveillé, allongé sur son lit, l'air satisfait. Cette entrée en trombe le surprit cependant et, face à son air furieux, il décida de jouer la prudence.
Mains sur les hanches, elle s'arrêta face à lui.
- Espèce de salaud ! lança-t-elle. Si jamais vous recommencez vos manœuvres pour essayer encore de coucher avec moi, je vous tue ! Et je me fous des conséquences !
- Quelles manœuvres ?
- Faire semblant d'être saoul ! Hier soir, vous n'aviez pas trop bu. Vous ne vous saoulez jamais !
- Il me semble te l'avoir précisé, non ? répondit-il avec un sourire.
- Vous avez aussi dit que vous n'arriviez plus à trouver votre lit. Vous vous rappelez ?
- Danny, chérie, tu ne me laisses guère le choix, expliqua-t-il en riant. Je ne pouvais que profiter de la situation ! Et je ne regrette pas ces petits mensonges, car j'ai enfin pu goûter ta saveur. Le jeu en valait la chandelle.
- Vraiment ? fit-elle avant de lui assener un coup de poing."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires