menu 2

gfMes dernières chroniques

Les Gardiens de l'éternité, tome 3 : Styx - Alexandra Ivy

 



J'ai toujours entendu dire que les vampires avaient certains manques au niveau de leur anatomie. J'ignorais qu'il s'agissait de la taille de leur cerveau.


 






 
Le résumé:
2 hommes... l'un désire son amour... l'autre sa vie...
Darcy Smith a toujours senti qu'elle était différente des autres...si seulement elle savait en quoi. En possession d'un secret assez puissant pour détruire une race toute entière de démons, Darcy devient involontairement un pion sur le grand échiquier de la bataille entre les vampires et les garous alors qu'elle découvre un monde nouveau empli d'extase et de sombres passions.
Consumé par son désir pour Darcy, Styx, l'Anasso des vampires, fera tout ce qui est en son pouvoir pour la tenir à l'écart de l'antre de Salvatore Giuliani, le chef meurtrier des garous. Mais protéger la femme qu'il aime pourrait lui coûter très cher...
Salvatore Giuliani sait que le temps est compté pour son espèce. A la limite de l'extinction, rien ne l'empêchera de faire de Darcy son ultime conquête et reine... car elle seule détient la clé de leur survie.
Mais lequel des deux hommes méritent vraiment la confiance de Darcy ? Car une seule morsure pourrait la condamner à une vie de servitude... ou à une vie de plaisir.

Source : http://www.bit-lit.com/




L'extrait :
Tu savais que ça pouvait arriver ?
D’un mouvement impulsif, il appuya son front contre le sien, ne sachant pas très bien comment lui apporter le réconfort dont elle avait besoin.
— Que tu puisses être ma compagne véritable ?
— Oui.
Il lui effleura le front du bout des lèvres.
— Je crois que je l’ai su dès l’instant où je t’ai enlevée. Je n’ai jamais été si... sensible à une femme de ma très longue vie.
Elle recula pour l’observer d’un air narquois.
— Tu veux dire que tu me désirais dans ton lit ?
— Dans mon lit, par terre, sur la table de la cuisine, dans le solarium...
Elle lui donna une tape sur le torse.
— Styx.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires