menu 2

gfMes dernières chroniques

vendredi 18 juillet 2014

Les Highlanders, Tome 7 : La Vengeance de McKeltar - Karen Marie Moning

 

-Léchez-moi!
"Oh,non!" faillit-elle gémir en entendant Cian éclater de rire. Ce n'était pas ce qu'elle avait voulu dire...
Trop tard.
Déjà, il se penchait vers elle pour lui donner le baiser si ardemment réclamé.










Le résumé:
Aux Etats-Unis, Jessi St James récupère pour son professeur un colis contenant un miroir dans lequel a été emprisonné un druide en Ecosse au XIXe siècle. Le lendemain quand un inconnu l'attaque, elle entend s'échapper du miroir des phrases en gaélique.


L'extrait :
- As-tu commander à manger? demanda-t-il, l'arrachant à ses réflexions
- Oui, mais il faut attendre un peu. Ecoutez, j'ai réfléchi...Quel est votre plan, exactement?
- Coucher avec toi.
- Je parle d'un plan réaliste, précisa-t-elle avec un courire un peu duindé.
- Ah, celui-là! Attends, je te montre.
Un instant auparavant, il se trouvait de l'autre côté de la pièce, séparé d'elle par deux lits. Et voilà qu'il était tout contre elle, si proche qu'elle pouvait sentir la chaleur de son corps!
Commlent avait-il pu se déplacer aussi vite?
Jessi n'eut pas le temps de lui poser la question. Déjà, il soulevait son menton d'une main, tandis que de l'autre, il l'attirait à lui.
Elle ne tenta pas de résister. Personne e pouvait lui venir en aide... à supposer qu'elle en ait envie.
Vaincue, elle plongea son regard dans ses yeux couleur d'ambre et attendit que ses lèvres se posent sur les siennes. Il se pencha vers elle, si lentement qu'elle frémit. Il était encore plus beau vu de près! Son regard n'était que lumière dorée, et sa peau était plus douce que le cuir le plus fin, sauf sur ses joues recouvertes d'une barbe naissante.
Il s'immoblisa à moins d'un milimètre d'elle, si près qu'elle pouvait presque sentir la tiédeur de sa peau contre la sienne.
-Dis-moi que tu ne veux pas que je t'embrasse, Jessica, dit-il en effleurant sa bouche. Et tu as intérêt à te montrer convaincante...
- Lâchez-moi, dit-elle avant d'humecter ses lèvres.
- Tu ne peux pas faire mieux?
- Lâchez-moi! répéta-t-elle en se plaquant contre lui.
Un aimant aurait mieux résisté à l'attraction d'un bloc d'acier...Lequel bloc d'acier lui décocha un sourire moqueur.
- Essaie encore. Je te préviens, ma belle, c'est ta dernière chance.
Jessica prit une profonde inspiration.
-Léchez-moi!
"Oh,non!" faillit-elle gémir en entendant Cian éclater de rire. Ce n'était pas ce qu'elle avait voulu dire...
Trop tard.
Déjà, il se penchait vers elle pour lui donner le baiser si ardemment réclamé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires