menu 2

gfMes dernières chroniques

mardi 8 juillet 2014

In These Words, Tome 1 - Jun Togai & Narcissus




Docteur Asano
Merci d'avoir accepté
 de me rencontrer.



















Le résumé :
Katsuya Asano, un profiler formé aux Etats-Unis, est amené à travailler pour la police de Tokyo afin de fournir le profil d’un tueur en série qui sévit depuis plusieurs années. Grâce à son aide, l’opération est une réussite et Shinohara Keiji est enfin arrêté. Obnubilé par la personne qui est à l’origine de son arrestation, ce dernier accepte de faire des aveux complets, mais à la condition que Katsuya soit celui qui les recueille. À peine le jeune profiler vient-il d’accepter qu’il est tourmenté nuit après nuit par le même cauchemar : un homme dont il ne voit pas le visage le retient prisonnier et le torture tout en lui murmurant à l'oreille qu'il l'aime. La frontière entre rêve et réalité s'effondre alors brutalement pour lui...

L'avis :
Premier manga yaoi que j'achète.

Passant par la Japan Expo de Paris, je tombe sur ce manga dont j'avais déjà entendu parlé et je me dis « Pourquoi pas ? »

Je ne regrette vraiment pas ma curiosité car même si cette BD n'est pas à mettre dans toutes les mains, j'ai vraiment été scotché.

Je me suis donc renseigné après et j'ai vu que In these words était déjà une BD phénomène dans le milieu yaoi. Et oui je ne suis pas Christophe Colomb !

Parler de l'histoire serait à mon sens faire injure au livre et gâcher tout le plaisir du lecteur.

Je dirai simplement les points qui m'ont fait apprécier cette BD.

  • L'ambiance noire, oppressante est très bien retranscrite surtout avec de très bons cadrages.
  • On oscille en permanence avec la réalité, le fantasme, l'obscène et le sensuel.
  • Les dessins sont génialissismes.
  • L'histoire est prévisible tout en étant imprévisible (oui je ne suis pas un contradiction prêt)
  • C'est l'histoire de passion la plus dérangeante que j'ai lu et pourtant j'y ai cru.



Il y en a d'autres mais bon...

J'attends le tome 2 dans sa version française avec impatience.