menu 2

gfMes dernières chroniques

dimanche 4 mai 2014

L'escort boy - Sharon Kena



 Je sors dans les plus beaux endroits avec les plus belles femmes riches de Paris et je m'éclate. Je suis un escort boy comblé qui profite à fond.
Enfin... ça, c'était avant que Luchia, ma petite sœur, me présente l'une de ses amies qui fout le bordel dans ma vie. Elle m'appâte avec un mensonge puis je perds le contrôle...













Le résumé :
Je sors dans les plus beaux endroits avec les plus belles femmes riches de Paris et je m'éclate. Je suis un escort boy comblé qui profite à fond.
Enfin... ça, c'était avant que Luchia, ma petite sœur, me présente l'une de ses amies qui fout le bordel dans ma vie. Elle m'appâte avec un mensonge puis je perds le contrôle...



L'avis :
Il s'agit du premier texte de Sharon Kena que je lis et je dois dire  que je suis loin d'être emballée.
C'est vrai que le format nouvelle ne permet pas de se donner une réelle idée d'un auteur mais j'ai trouvé l'histoire vraiment… bâclée.
Tellement bâclée qu'on arrive pas du tout à comprendre les rapports entre les deux héros, leur histoire d'amour et la fin complètement incompréhensible.

Je suis dubitative et je ne sais pas si je lirai un autre livre de cette auteure. En tout cas, si comme moi c'est auteure vous intrigue, je ne vous conseille pas de commencer par cette nouvelle qui à mon sens ne met pas son travail en valeur.

L'extrait :
Tu as une capote ? me demande-t-elle alors que je mets fin au baiser.
Je m’attendais à ce qu’elle en ait, pas qu’elle m’interroge. Heureusement, règle numéro trois : ne jamais sortir sans munitions. Je quitte la chaleur de son corps pour en attraper une dans la poche de mon jean. Je la défais et la déroule aussitôt autour de mon sexe. Sans perdre de temps, je me rallonge sur ma compagne et pénètre ma douloureuse érection en elle. Je laisse échapper des gémissements de plaisir, elle également. J’ai l’impression d’être au septième ciel avant même d’avoir commencé quoi que ce soit. Mes pénétrations sont d’abord lentes, je dois reprendre le contrôle de mon corps, puis de plus en plus rapides jusqu’à atteindre l’extase, satisfait de ma performance en l’entendant jouir. Je me laisse doucement tomber sur elle, repu de plaisir, épuisé, et dépose un léger baiser dans son cou. Ma respiration est saccadée, les battements de mon cœur frénétiques… j’ai besoin de me calmer. Je m’écarte pour m’étaler à côté d’elle et respire bruyamment. Je serais bien incapable de me lever et d’enfiler mes fringues, à dire vrai, j’ai même pas envie de bouger. Je désire attirer Hannah dans mes bras et l’embrasser, mais ma compagne de jeu quitte le lit et enfile un kimono rose pâle en soie. Je tente de reprendre mes esprits et m’accoude dans le but de me lever, je n’y parviens pas. Je suis encore dans les affres du plaisir et mon sexe est toujours en érection.