menu 2

gfMes dernières chroniques

vendredi 18 juillet 2014

Les Highlander, Tome 4 : Une passion hors du temps - Karen Marie Moning





En dépit de la farouche beauté des paysages, ce voyage en Écosse, en compagnie de couples du troisième âge, ne s'annonçait guère passionnant pour Gwen Cassidy !











Le résumé:
En dépit de la farouche beauté des paysages, ce voyage en Écosse, en compagnie de couples du troisième âge, ne s'annonçait guère passionnant pour Gwen Cassidy ! Jusqu'au moment où, telle Alice basculant dans le terrier du Lapin blanc, elle est propulsée dans un déroutant pays des merveilles...
En voulant rattraper son sac tombé dans une crevasse, Gwen bascule dans le gouffre. Sa chute réveille un mystérieux Highlander, qui dormait au fond de l'anfractuosité !

De fait, un sort jeté cinq siècles plus tôt a plongé Drustan MacKeltar dans un sommeil surnaturel. Lorsqu'il reprend conscience, Drustan n'a pas la moindre idée de ce qui lui est arrivé. Mais la délicieuse créature qui lui est tombée dessus lui paraît tout à fait fascinante, avec ses idées extravagantes et ses vêtements si incroyablement impudiques ...



L'extrait :
Afin de se donner du courage qui lui manquait encore, elle prit le temps d'inspirer profondément.
- Drustan... fais-moi l'amour.
La voix avait un peu flanchée, mais les mots, à son grand soulagement, avaient bien voulu sortir. Fou ou génie, laird ou pas, elle était décidée à faire de lui son premier amant, ici et maintenant, au sommet de cette montagne des Highlands, sous un million d'étoiles, dans un antique cercle de pierres levées.
Le visage de Drustan ne trahit pas la moindre surprise. Ses prunelles demeurèrent impassible.
- Gwen ? fit-il d'une voix prudente. Tu as bien dit ce que j'ai cru entendre, n'est-ce pas ?
Pour toute réponse elle répéta, avec plus d'assurance :
- Drustan, fais-moi l'amour.
Cette fois, ses yeux se mirent à pétiller de joie.
- Tendre amie... murmura-t-il en lui ouvrant les bras. C'est un honneur et un plaisir pour moi."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires