menu 2

Mes dernières chroniques

Everless de Sara Holland


 https://2.bp.blogspot.com/-6P9EFxGvn-w/WrZpl8838rI/AAAAAAAAae8/DjLfq1Y2fMw1ZA_sOzfDT_tHnQUqgQx8QCLcBGAs/s320/le%2Br%25C3%25A9sum%25C3%25A9.jpg
Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l'extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang...
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d'années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie...)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s'enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless...




Sara Holland a grandi entourée de centaines de livres dans une petite ville du Minnesota. Après avoir quitté l'université, diplôme en poche, elle a enchaîné les petits boulots avant de rejoindre le monde de l'édition new-yorkaise. Si vous la cherchez, vous la trouverez le plus souvent entre les rayonnages des nombreuses librairies de la City, qu'elle adore explorer. "Everless" est sa première série traduite en français.Vous pouvez en découvrir plus sur l'auteure sur son site : www.sarahollandwrites.com


 

 

Pendant quelque temps, le seigneur fut comblé. Mais un jour il constata que ses yeux se décoloraient, que sa mémoire l’abandonnait. La mort s’insinuait dans son corps. Fou de rage, il exigea qu’ils trouvent un remède à cet affaiblissement.
Alia s’assoit sur sa couche, les genoux repliés contre la poitrine.
Un jour, l’Alchimiste annonça qu’il avait accompli l’impossible : il avait transformé une bille de plomb en temps pur. Il suffisait au seigneur de la manger.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires