menu 2

Mes dernières chroniques

Les Ravenel, Tome 5 : Lady Phoebe de Lisa Kleypas


 
Après deux ans de veuvage, Phoebe devrait se réjouir de retourner dans le grand monde à l'occasion du mariage de son frère. C'est pourtant pleine d'appréhension qu'elle prend la route d'Eversby Priory où elle est sûre de rencontrer West Ravenel, l'homme qu'elle déteste le plus au monde. Même si elle ne l'a jamais vu, Phoebe est sûre d'une chose : c'est une sale brute. Enfant, il a martyrisé son défunt mari, et elle ne le lui pardonnera jamais. Or, lors des présentations, elle fait la connaissance d'un être charmant, galant, attentionné. En fait, West Ravenel n'a du diable que l'envoûtante beauté. Est-il possible qu'un homme change autant ? Et les désirs brûlants que ressent bientôt Phoebe ne sont-ils pas une trahison à ses valeurs les plus chères ?

 
 


Lisa Kleypas, née en 1964, est un auteur américain de romans d'amour. En 1985, elle gagne le titre de Miss Massachusetts et participe au concours de Miss America à Atlantic City. Kleypas réside au Texas avec son mari Gregory Ellis, le vice-président de Ultra Violet Systems Inc. et leurs deux enfants.
Elle commence à écrire ses propres romans d'amour pendant les vacances d'été entre ses études de science politique au Wellesley College à Boston. Ses parents acceptent de la financer pendant quelques mois après la remise des diplômes pour qu'elle puisse terminer son manuscrit. Environ deux mois plus tard, à l'âge de 21 ans, Kleypas publie son premier roman.
A la même époque, elle obtient le titre de Miss Massachusetts. Lors de la compétition du concours Miss America, elle chante une chanson qu'elle a elle-même écrite, ce qui lui permet d'obtenir le prix de « non-finaliste la plus talentueuse ».

Kleypas est un écrivain de roman d'amour à plein temps depuis la publication de son premier roman. Ses livres se placent régulièrement en tête des classements de livre à succès, se vendent à des millions d'exemplaires à travers le monde et sont traduits dans quatorze langues différentes.

En acune d'entre elles ont également choisi un roman d'amour, il leur est nécessaire pour les aider à oublier le stress dans lequel elles se tro
octobre 1998, la maison de Lisa Kleypas située au Texas est inondée en quelques heures après que des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville. Elle et sa famille ont tout perdu sauf les vêtements qu'ils portaient et leur porte-monnaie. Dans les jours qui suivirent, ses collègues des éditions Avon lui ont envoyé des colis de vêtements et de livres pour l'aider à s'en remettre. Cependant, pour Kleypas, le moment clé se situe après l'inondation, lorsqu'elle et sa mère (qui a également vu sa maison dévastée), font un tour rapide au supermarché pour acheter des brosses à dents, des vêtements propres et d'autres objets indispensables. Séparément, chuvent. Pour Kleypas, cette coïncidence confirme sa décision d'écrire des romans d'amour plutôt que des œuvres plus littéraires.
Bien que principalement connue pour ses romans d'amour historiques, Kleypas délaisse momentanément le genre avec la parution en mars 2007 de son premier roman d'amour contemporain, Sugar Daddy. Kleypas précise qu'elle continuera à écrire des romans d'amour historiques dans le futur.

Wikipédia.fr

  Cliquez sur la couverture 
pour lire les autres chroniques de la série.
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2016/02/les-ravenel-tome-1-cur-de-canaille-de.htmlhttp://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2016/09/les-ravenel-tome-2-une-orchidee-pour-un.html

http://lachroniquedespassions.blogspot.com/2018/09/les-ravenel-tome-3-linsoumise.html
 https://www.lachroniquedespassions.com/2018/10/les-ravenel-tome-4-linconnu-de-lisa.html

 

 

Personne ne peut vous reprocher de vouloir abattre Ravenel. Moi-même, qui suis son meilleur ami, j’ai été tenté de l’éliminer à plusieurs reprises.
Vous n’êtes pas mon meilleur ami, grogna West après avoir bu une gorgée de cognac. Ni mon deuxième meilleur ami. Ni même le troisième.
Néanmoins, reprit Severin sans s’émouvoir, la jouissance éphémère que vous procurerait ce meurtre vous vaudrait également la prison et une pendaison en place publique. Vous vous vengeriez bien mieux en lui laissant la vie sauve et en le regardant souffrir. Vous ne voyez donc pas à quel point il est accablé ? Personnellement, quand je vois quelqu’un d’aussi malheureux, cela met mes propres problèmes en perspective. Je me sens tout de suite mieux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires